© 2016 by IDEA | Intégration design et architecture

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
 
NOUVELLES 2016

DES BÂTIMENTS SAINS POUR UN RÉSEAU EN SANTÉ

La progression du plan d’action du MSSS pour se conformer à la Loi 38. / 18 mai 2016
 

Afin de se conformer à la Loi 38, le MSSS a engagé un plan d’action dont l’ambition est de dresser, à l’échelle nationale, un portrait global de l’état des installations du réseau de la santé et d’identifier les travaux à faire à court, moyen et long terme, selon l’indice de vétusté des bâtiments. Dans la foulée de ce projet d’envergure, plusieurs établissements de santé ont choisi de placer leur confiance en l'équipe de Topo, notamment les CIUSSS de la Capitale-Nationale et de Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, et le CISSS des Laurentides.

Notre équipe de professionnels chevronnés a donc entrepris l’inspection des trois établissements, selon notre méthodologie éprouvée qui repose sur une connaissance pointue du devis standardisé du MSSS, et, surtout, une connaissance des enjeux qu’imposent les audits en milieu hospitalier. Le mandat d’inspection du CIUSSS de la Capitale-Nationale se déploie en deux phases. La première, qui implique l’audit technique de 26 bâtiments, sur une superficie totale d’environ 129 000 m2 (30 % du parc immobilier), est d’ores et déjà complétée. Quant à la seconde phase, l’équipe de Topo démarre l’inspection de 44 installations, soit 70 % du parc immobilier, dès le lundi 16 mai. Dans le cas du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, le mandat exige trois étapes pour terminer l’audit technique de 149 bâtiments répartis sur une étendue d’environ 522 000 m2. La première et la seconde étape ont été dûment complétées à l’automne 2015, tandis que la troisième se poursuit. Enfin, l’inspection des deux bâtiments du CISSS des Laurentides, totalisant une superficie d’environ 15 400 m2, est achevée, et la rédaction du livrable est en cours.

Bref, l’avancée des travaux d’inspection de ces trois projets d’envergure, chapeautés de main de maître par notre architecte et chargée de projet Karine Faucher-Lamontagne, progresse rondement. Toutefois, certains établissements, dont les premières phases des mandats d’inspection ont été complétées, tardent à démarrer la suite des travaux, lesquels découlent pourtant d’une obligation de se conformer à la Loi 38. L’objectif ultime de cette démarche panquébécoise, décidée par le MSSS, est une gestion intelligente et un maintien, voire une amélioration manifeste dans certains cas, de l’état physique des installations de santé, sur tout le territoire. Après tout, veiller à la santé et au bien-être de la population québécoise, en lui prodiguant des soins et des services sociaux accessibles et efficients, nécessite des installations saines, qui respectent les normes et les codes de l’industrie du bâtiment.

 

 

TOUJOURS MIEUX CONSEILLER NOS CLIENTS EN ÉTANT ÉCLAIRÉ PAR LA SCIENCE

Projet de recherche d’aménagement d’espaces en santé / 29 février 2016
 

STGM a mis sur pied l’été dernier d’intéressantes démarches de recherche contribuant à rehausser la qualité de ses services architecturaux, spécifiquement pour des projets de niche en santé. Le domaine de la santé et des services sociaux est le champ d’activités de prédilection de Topo. Sur ce plan, son intégration avec STGM est hautement bénéfique pour la clientèle, qui pourra profiter du résultat de ces recherches pour bonifier ses nouveaux projets ou jeter un savant regard critique sur les installations existantes.

 

Intégrer la recherche pour des aménagements optimaux

La recherche entamée à l’été 2015 s’appuie sur l’approche de l’Evidence-based Design, qui valorise des choix immobiliers fondés sur la science. En résumé, les conséquences d’une décision immobilière, qu’il s’agisse des avantages ou des inconvénients d’un aménagement précis, sont documentées dans plusieurs études. Nos spécialistes se basent ainsi sur des données probantes pertinentes et actuelles pour concevoir un environnement optimisé en fonction des besoins du client et des usagers.

 

Ces experts possèdent donc tous les outils pour accompagner des organisations ayant une mission de santé, pour alimenter leurs réflexions et pour orienter la prise de décisions éclairées, tant sur le plan financier (à court et long terme : coût de construction et coût de fonctionnement) que sur le plan de la santé des patients et du bien-être de leur personnel. Cette approche est valide pour des questions de toute nature et envergure, par exemple la disposition des espaces dans une unité de soins, l’apport en lumière naturelle, l’aménagement d’une salle d’examen, l’emplacement optimal d’un poste de lavage des mains, etc.

 

PROGRAMMATION HOSPITALIÈRE EN CONTEXTE LEAN

Obtention d’un mandat de programme fonctionnel pour l’Hôpital de Verdun / 10 février 2016
 

Topo a obtenu dernièrement un mandat par appel d’offres public directement dans ses cordes, soit un programme fonctionnel (PF) pour l’agrandissement et la modernisation de l’Hôpital de Verdun. Le mandat comprend un accompagnement du client dans la rédaction d’un dossier d’opportunité visant à démontrer la pertinence du projet aux autorités ministérielles. Cet intéressant projet, remporté sur des critères de qualité seulement, devra tenir compte des approches Lean en place dans l’établissement. Il met également de l’avant une approche participative pour la cueillette des besoins cliniques et immobiliers. Bref, de grands défis en perspective : de quoi réjouir nos expertes de la planification en milieu hospitalier (Karine, Sabrina et Marie-Pier, pour ne nommer que celles-ci)!

 

Rappelons que le CSSS du Sud-Ouest-Verdun (désormais intégré au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal) fait partie des 11 établissements ayant mis sur pied des projets Lean en santé; il agit en ce sens comme un des pionniers de l’optimisation des processus dans le réseau québécois.